Cichorium intybus L.

Note utilisateur:  / 1
MauvaisTrès bien 

 

Cichorium intybus - chicorée sauvage

Étymologie

Son nom est féminin singulier : Dites, "une ".

Retour à la liste

 

 

Familles des Asteraceae

Autres noms usuels : Chicorée sauvage, Chicorée commune, Chicorée ordinaire, Chicorée intybe,

Autres espèces présentes en Auvergne : Cichorium endivia,

Protection : Aucun statut de protection.

   Retrouvez les fiches complètes sur notre espace membre   

 

Caractéristiques botaniques

La Chicorée sauvage est une espèce herbacée vivace et robuste, plus ou moins pubescente, de 40 cm à 1 m de haut, très rameuse. La racine est pivotante. Toutes les parties de la plante sont amères. Cette espèce a été décrite pour la première fois en 1753 par le naturaliste suédois Carl von Linné (1707-1778).

Les feuilles basales sont profondément découpées (roncinées), les feuilles intermédiaires entières lancéolées, embrassant la tige, et les feuilles supérieures sont réduites à des bractées.

Plante hermaphrodite, les inflorescences sont des racèmes de capitules formées de fleurs ligulées, bleues, poussant souvent directement sur la tige voire à la base des ramifications. Ces capitules s'étalent par temps ensoleillé et se referment la nuit ou par temps couvert. Le type de pollinisation est entomogame, autogame.

Les fruits en forme d'akènes à aigrettes sont surmontés d'une couronne de poils écailleux très courts. La dissémination est barochore.

Elle est à l'origine de salades comme la barbe-de-capucin, les endives ou chicons ou les chicorées rouges italiennes, mais aussi des chicorées à café, etc.

Il faut prendre garde de ne pas confondre cette espèce cultivée avec l'espèce proche : la Chicorée endive (Cichorium endivia) qui ont donné les chicorées frisées et chicorées scaroles.

 

Ecologie

Milieux Très commune dans les prés, les champs incultes et au bord des chemins. Habitat type : friches vivaces xérophiles européennes

Exposition :

Sol :

Rusticité :

Origine et distribution géographique

Originaire d'Europe, d'Asie et d'Afrique du Nord. Elle est naturalisée en Amérique du Nord. 

Aire de répartition : eurasiatique méridional.

Utilisations et propriétés

Utilisation au jardin

Usage alimentaire

Recette 

Diverses variétés sont cultivées : les jeunes feuilles consommées en salades (radicchio, chicorée pain de sucre...), les feuilles, obtenues par forçage à l'abri de la lumière, crues ou cuites (endive ou chicon dans le Nord et en Belgique...), les racines torréfiées de chicorée à café pour fabriquer un succédané de café plus digeste, en particulier mélangé au lait. Il y a 50 ans, dans les campagnes françaises, le "café" était souvent de la chicorée ou un mélange chicorée café.

D'autres informations son accéssibles, activez votre espace membre pour les consulter.

Usage thérapeutique

Au Moyen Âge, la Chicorée sauvage était considérée comme une plante magique, anaphrodisiaque. La plante était broyée puis appliquée. Elle était censée diminuer voire ôter toute ardeur de luxure.

C'est un tonique amer, cholagogue, dépuratif et légèrement laxatif.

Propriétés

Composants

Parties utilisées

Culture

Vous voulez vous former à la récolte de graines ou commencer votre collection de graines ? Avec notre formation devenez un pro pour réaliser vos prélèvements... N'hésitez pas à nous contactez au 06 86 80 51 58 !

Multiplication et entretien

Plantation

Ennemis

Cultivars pour les jardins

Histoire, conte et légende